Prothèse fixe

Il existe deux types de prothèses fixées :

  • Les couronnes.

Une couronne reconstitue artificiellement la couronne de la dent délabrée. Elle peut être simple, ou associée à un inlay-core (faux-moignon ancré dans la racine de la dent par un tenon, qui va servir d'ancrage à la couronne).
Avantages : protège la dent ; ne se remarque pas.
Inconvénients : oblige à tailler la dent.

 

  • Les bridges (ponts au Québec).

Un bridge permet de remplacer une dent absente, voire deux, en s'appuyant sur les dents adjacentes (une de chaque côté) ; au-delà le risque de fracture est trop élevé. Mais on peut également réaliser un bridge de plus grande portée, en prenant appui sur plusieurs dents piliers. Le principe est le même que pour la couronne.

Avantages : à très long terme (30 ans et plus), cela permet d'éviter les migrations dentaires dans l'os (récidives orthodontiques ; traitement des parodontolyses et des malocclusions) ou de remplacer une dent manquante, en utilisant un système fixe s'appuyant sur les dents voisines (qu'on ne doit pas enlever chaque jour pour le nettoyage).

Inconvénients : mutilation des dents piliers saines (la carie mutile aussi les dents), prix.

Une prothèse fixe reconstitue la dent au plus proche de l'état naturel.

Matériaux

Les prothèses fixes peuvent être métalliques, céramo-métalliques, ou tout céramique.

Le métal est généralement utilisé pour les dents postérieures. C'est souvent du Nickel-Chrome, du Chrome-Cobalt, parfois de l'or ou du titane.

  • Avantage : prix
  • Inconvénients : inesthétique (à éviter sur les dents antérieures). Allergies possibles (mais rares).

La céramique est de plus en plus utilisée. Les propriétés mécaniques continuent de s'améliorer.

  • Avantages : esthétique, bonne biocompatibilité.
  • Inconvénient : prix plus élevé que les couronnes métal.

La céramique peut être utilisée seule (couronnes céramo-céramiques), ou associée à du métal : couronne céramo-métallique (CCM) pour des bridges de longue étendue (8 à 14 dents) garantis à très long terme (30 ans et plus, si l'hygiène dentaire quotidienne est suffisante).

La couronne céramo-céramique a des meilleures qualités esthétiques, et ses qualités mécaniques sont aujourd’hui suffisantes pour permettre leur utilisation sans risque sur quelques dents.

Les céramiques utilisées en dentisterie : céramique feldspathique (plus esthétique mais plus fragile) ; céramique alumineuse (plus résistante mais plus opaque) ; tenons à base de zircone (oxyde de zirconium ; ZrO2)).