gkClock Le cabinet est ouvert du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00
Le samedi de 9h00 à 15h00
icons_phone Rendez-vous au 04.93.34.50.50

FICHES INFOS

  • La prophylaxie

    Une prophylaxie désigne le processus actif ou passif ayant pour but de prévenir l'apparition ou la propagation d'une maladie.
    Le terme fait aussi bien référence à des procédés médicamenteux qu'à des campagnes de prévention ou à des « bonnes pratiques » adaptées. La prophylaxie peut être l'initiative d'une personne qui s'est exposée à un risque (par exemple lié aux IST). Une prophylaxie peut amener à suivre un traitement médical, mais il s'agit avant tout d'un processus liant la prise de conscience d'un risque constaté ou pressenti, à une réponse médicale ou sanitaire.

  • Le détartrage et le traitement des gencives

    Qu'est-ce que le détartrage, appelé aussi nettoyage dentaire professionnel ? Le nettoyage dentaire professionnel des surfaces dentaires (plus communément appelé détartrage) est une action mécanique indispensable pour éliminer la plaque dentaire accumulée et le tartre. Il est réalisé par le chirurgien-dentiste dans son cabinet.

    Le détartrage est primordial pour préserver ses gencives car il permet d' éliminer la plaque dentaire et le tartre accumulés. Le tartre est en fait de la plaque dentaire minéralisée qui a pris une couleur blanchâtre. Le détartrage se déroule en 3 étapes : 1 - Élimination de la plaque dentaire et du tartre. 2 - Élimination des colorations superficielles, dûes par exemple au tabac, au thé ou au café. 3 - Polissage des surfaces dentaires pour rendre les surfaces dentaires lisses et retarder ainsi la reformation de plaque dentaire et des colorations.

  • Le blanchiment ou l'éclaircissement dentaire

    Blanchiment externe

    • Gouttières ambulatoires sur mesure

    Le dentiste prend une empreinte des dents, confectionne des gouttières anatomique sur mesure qui seront appliquées pour une durée variable selon la concentration du produit utilisé. Ces gouttières anatomique répartissent efficacement le produit de blanchiment sur les dents pas toujours bien alignées et protègent les tissus mous d'un éventuel contact avec le produit. Ces gouttières permettent d'utiliser les produits les plus efficaces.

    • Gouttière dentaire avec gel sans peroxyde (centre esthétique)

    Une technique avec gouttières contenant un gel à base de perborate de sodium combinée à une lampe électroluminescente froide. Ce traitement est disponible dans des instituts de beauté, des Spas, des chirurgiens esthétiques.L'éclaircissement est limité à quelques mois.

    C'est la technique utilisant les produits les plus concentrés, et activés souvent par la lumière car ils sont photosensibles. La séance dure d'une demi-heure à une heure ; prévoir deux séances espacées de deux semaines pour un bon résultat ou en complément de gouttières ambulatoires sur mesure.

    Blanchiment interne

    Le blanchiment interne consiste à éclaircir une dent dévitalisée de l'intérieur.
    Souvent, les dents dévitalisées prennent une coloration plus sombre, pouvant être inesthétique s'il s'agit d'une incisive centrale supérieure. Dans ce cas on peut, après s'être assuré que l'obturation canalaire était bien étanche, déposer un produit (perborate de sodium) adéquat à l'intérieur de la dent, et le laisser agir durant une semaine. On peut éventuellement renouveler le produit plusieurs fois, jusqu'à arriver à la teinte souhaitée. Ce traitement pourra être renouvelé plus tard si nécessaire.

    En savoir +

  • Les facettes

    Une facette dentaire est une coquille qui vient recouvrir le devant des dents. On les place lorsque des dents sont tachées, décolorées, ou usées, pour masquer les imperfections d’un sourire. Il est possible ainsi de redéfinir le contour d’une dent, et ainsi d’en changer la taille.

    Matériaux qui composent une facette dentaire

    Les facettes sont le plus souvent réalisées en porcelaine, en céramique ou en composite. En général, la porcelaine est de meilleure qualité et résiste mieux aux taches. Cependant, une facette en composite peut directement être façonnée sur la dent, à la différence de la porcelaine et de la céramique qui nécessitent une fabrication à l’extérieur de la bouche avant d’être mises en place.

    Pose d’une facette dentaire

    Avant de poser une facette, le dentiste prélève une fine couche d’émail sur la dent qui supportera la facette. Une empreinte dentaire est réalisée. Le plus souvent, la facette va être conçue par un laboratoire dentaire. Puis, le dentiste va la déposer sur la dent et la cimenter, procédé complètement indolore.

  • L'inlay-onlay

    La technique prothétique du onlay/inlay permet de reconstituer et de consolider grâce à un matériau composite une dent détériorée par une pathologie carieuse à l’extérieur ou à l’intérieur. Cette méthode invite à garder la dent vivante.

    Elle vise à combler une cavité qui s’est formée petit à petit. L’onlay recouvre la dent par un collage similaire à celle initiale alors que l’inlay répare la dent à l’intérieur, elle est scellée par du ciment. Cette technique est un exemple typique d’une pratique dentaire moins agressive et moins intrusive.

    À propos de cette nouveauté révolutionnaire, on peut lire dans le livre Prothèse dentaire : principes et stratégies thérapeutiques, de Bengt Öwall que « les progrès en dentisterie adhésive ont ouvert des possibilités sur le collage de la céramique et de la résine à l’émail et à la dentine, réduisant de ce fait l’utilisation conventionnelle des restaurations à l’amalgame et métallique. On a prouvé que l’adhésion à l’émail avait une résistance très élevée, alors que le collage à la dentine ne semble pas encore avoir la même prédictibilité ».

  • Prothèse sur implants

    Un implant est une vis qu'on va fixer dans l'os selon des modalités opératoires bien précises afin de remplacer le support naturel de la dent qui a disparu: la racine dentaire. Du respect de ces modalités opératoires dépendra le résultat final. Le métal utilisé est du titane très pur, la pureté du métal se traduit par le prix des implants mais aussi par leur longévité.

    Les implants en zircone, très à la mode il y a une vingtaine d'années sont aujourd'hui en retrait, les implants disques sont utilisés de façon très variable selon les pays. Le titane est bio compatible c'est-à-dire qu'il n'est pas corrodé par l'os vivant à son contact. Une fois mis en place l'os se régénère même autour des spires pour entrer en contact intime avec le métal ce qui soude littéralement l'implant et le rend indémontable.

    En savoir +

  • Prothèse fixe

    Il existe deux types de prothèses fixées :

    • Les couronnes.

    Une couronne reconstitue artificiellement la couronne de la dent délabrée. Elle peut être simple, ou associée à un inlay-core (faux-moignon ancré dans la racine de la dent par un tenon, qui va servir d'ancrage à la couronne).
    Avantages : protège la dent ; ne se remarque pas.
    Inconvénients : oblige à tailler la dent.

    • Les bridges.

    Un bridge permet de remplacer une dent absente, voire deux, en s'appuyant sur les dents adjacentes (une de chaque côté) ; au-delà le risque de fracture est trop élevé. Mais on peut également réaliser un bridge de plus grande portée, en prenant appui sur plusieurs dents piliers. Le principe est le même que pour la couronne.

    En savoir +

  • Prothèse amovible

    Une prothèse amovible, communément appelée « dentier », est une prothèse qui peut s'enlever. Elle remplace généralement plusieurs dents. Elle s'appuie en partie sur les dents restantes, en partie sur la gencive et l'os sous-jacent.

    Une prothèse amovible demande généralement quelques jours d'adaptation. Bien réalisée, elle doit être bien supportée.

    Châssis métallique

    C'est une prothèse à base métallique (chrome cobalt molybdène) rigide, qui s'appuie à la fois sur les dents restantes et sur les muqueuses. La base métal sert de support pour soutenir des dents résines à l'emplacement des édentations.

    • Avantages : légèreté, encombrement réduit, stable, en général bien supportée. Moins coûteux que des bridges.
    • Inconvénients : entraîne une charge importante sur les dents restantes. Aliments qui se coincent dans les espace libres( embrasures)

    En savoir +

  • Soins conservateurs pour adultes et enfants

    À l'aide d'instruments rotatifs (fraise dentaire montée sur contre-angle ou turbine), ultra-sons ou laser dentaire, le dentiste procède à l'éviction des tissus ramollis par la carie. Il comble ensuite la cavité créée par l'exérèse des tissus avec un matériau d'obturation, généralement un composite dentaire, un amalgame dentaire ou par un inlay.

  • Traitement endodontique

    Le traitement endodontique consiste à :

    • éliminer ce qui reste de tissus vivants infectés ou potentiellement infectés à l'intérieur de la dent (pulpe dentaire)
    • bien nettoyer l'intérieur de cette dent, par une action mécanique : grattage de la surface intérieure des canaux pulpaires (à l'aide de limes endodontiques manuelles ou mécaniques), associée à une action chimique : irrigation avec de l'hypochlorite de sodium (eau de Javel diluée à 3%), qui est le désinfectant le plus efficace.
    • mettre en forme la lumière canalaire jusqu'au foramen apical, à l'aide de limes manuelles ou de limes mécanisées afin que la solution d'irrigation pénètre partout.
    • sécher le système canalaire
    • réaliser l'obturation canalaire, le plus souvent à l'aide de gutta-percha chauffée ou froide, liée aux parois dentinaires avec un ciment canalaire (le plus souvent un mélange d'oxyde de zinc et d'idothymol, appelé pâtes de Roy).

    Pour cela le dentiste réalise généralement une anesthésie locale, pour que le geste ne soit pas douloureux (la dent, même partiellement nécrosée, restant généralement sensible). Une ouverture adéquate est réalisée au niveau de la face occlusale de la dent, pour accéder à la pulpe camérale et radiculaire.

    Ensuite il faudra reconstituer la dent, soit avec une obturation coronaire si cette dent n'est pas trop délabrée, soit par une reconstitution prothétique (couronne) si elle est trop délabrée, afin d'assurer l'étanchéité du traitement et éviter que la racine ne soit recolonisée par les bactéries.

  • Précautions suite à une extraction dentaire

    Diverses précautions sont nécessaires avant et après une extraction. C'est pourquoi le patient est souvent maître du succès de l'intervention: absence de douleur et bonne cicatrisation.

    Si vous êtes en bonne santé générale, il n’y a pas de précaution particulière à prendre avant une extraction dentaire, si ce n’est de vous brosser convenablement les dents. Si vous présentez des ennuis de santé, ou si vous prenez certains médicaments, une mise au point peut s’avérer nécessaire, en concertation avec votre médecin traitant. Ceci a pour but d’éviter des ennuis inutiles, comme par exemple une infection ou un saignement prolongé. On l’ignore trop souvent, mais des médicaments aussi courants que l’aspirine et ses dérivés peuvent liquéfier fortement le sang, et causer quelques inconvénients. Il n’est donc pas recommandé de procéder à une extraction si le patient s’est quelque peu soulagé par ce moyen dans les jours qui précèdent, mais, bien entendu, tout dépend de la dose qui a été prise.

    Parfois, si l’intervention prévue semble difficile, si de nombreuses dents doivent être extraites, ou si votre état de santé le justifie, le dentiste vous prescrira un antibiotique, de manière à assurer une couverture avant, pendant et après l’intervention. Si l’on prévoit que la séance sera longue et fatigante, il est même possible que vous receviez un relaxant.

    En savoir +

  • Conseil aux porteurs de prothèses dentaires

    Vous n'êtes pas seul. Des millions de français portent une prothèse dentaire complète ou partielle. Si cela peut sembler un peu difficile au début, avec un peu de patience et de pratique vous retrouverez bientôt un nouveau sentiment de confiance et de sécurité.
    Vous voulez oublier votre prothèse dentaire pendant que vous mangez, parlez, souriez ou riez lorsque vous êtes en famille, avec des amis ou avec des collègues de travail. Une prothèse dentaire bien ajustée et complètement propre vous donnera toute la confiance que vous désirez.

    Suggestions utiles

    Si votre prothèse dentaire bouge de temps en temps pendant la journée lorsque vous riez, toussez, éternuez ou souriez, mordez sur la prothèse dentaire et déglutissez pour la repositionner.
    Avec le temps, si votre prothèse dentaire devient inconfortable ou ne s'ajuste pas parfaitement, contactez votre dentiste. Un changement de votre état de santé, un gain ou une perte de poids significative peut affecter l'ajustement et le confort de votre prothèse dentaire.

  • Fractures dentaires

    Un dommage accidentel aux dents lié à un choc entraîne une dent endommagée, déplacée voire perdue, et nécessite une consultation d'urgence chez un dentiste.

    • Contusion dentaire
    • Fracture dentaire :

    - Fracture dentaire sans lésion de la pulpe

    - Fracture dentaire avec lésion de la pulpe

    • Luxation dentaire :

    - Luxation dentaire partielle

    - Luxation dentaire complète

    • Fracture de l'os alvéolaire